Texte défilant
d'Astwinds
Association de Défense du Pays de Nied: Sauvegarder, Sensibiliser, Mobiliser, Informer, Préserver.

TOUS LES RISQUES EN RÉSUMÉ...

 

Une citation d'actualité :

 

" La méthanisation, en tant qu'énergie renouvelable, est une voie privilégiée pour la transition énergétique. Elle ne doit pas être dévoyée, comme l'expérience des biocarburants, qui ont détourné la vocation alimentaire des terres, comme en Allemagne avec le maïs."


 Brigitte ALLAIN, députée verte de Dordogne qui a déposé un amendement visant à interdire l'apport de cultures alimentaires dédiées dans les méthaniseurs.

 

+

 

CI-DESSUS, la position très claire de la Confédération paysanne

(à lire en priorité)....

 


"Plus les promesses sont vertes, plus la facture est lourde" (Reportage d'Arte du 14/5/2013) 


La méthanisation, c'est "à la mode" actuellement. Les pouvoirs publics donnent des subventions, alors il y a des gens qui se gavent et des communes, pour faire face à leurs dépenses, qui acceptent ces usines biogaz."

De Françoise Terrée, "future" riveraine d'une usine de méthanisation (à lire dans "Sud Ouest").  


 


Au départ, la méthanisation devait servir à valoriser les déchets de l'agriculture.



QUI POUVAIT ÊTRE CONTRE?


Aujourd'hui, c'est devenu une course aux profits.

 


 

 

 

C'est sans compter....


      LES RISQUES EN TOUS GENRES...


 

La Confédération paysanne demande un moratoire...  (à lire ICI)   


 


 

 

>>> Sur un tel projet, sur un processus aussi complexe et pouvant présenter potentiellement des dangers pour l'environnement et la santé publique (MÊME SUR LA ZONE INDUSTRIELLE), voici résumés TOUS les risques inhérents à une telle installation :  

 


 1/ LES RISQUES SANITAIRES :


* sur la santé humaine (air, eau);

* un impact sur la faune et la flore;

* la pollution des sols (DIGESTAT = ATTENTION DANGER) et de la nappe phréatique;

* AMMONIAC :

Absente et ignorée, la question des émanations d'AMMONIAC dans l'air est encore très largement occultée en France (RAPPEL = A LIRE ICI)

 


2/ LES RISQUES ACCIDENTELS :


* explosion;

* incendie;

* fuite de méthane (=CATASTROPHE ECOLOGIQUE);


* 80% des méthaniseurs ne seraient pas étanches !


* problèmes liés à la formation et à la qualification du personnel de l'usine;

* manque de recul par rapport à l'importance d'une telle structure.  


3/ LE CADRE DE VIE :  


* nuisances olfactives et sonores; 

* les nuisibles (mouches, rats...);

* l'entrée de Boulay défigurée;

* perte de valeur immobilière.  


 


 

 

Le méthaniseur a déjà démontré ses défauts tant par les surfaces agricoles utiles qu'il avale et par les fuites néfastes qui caractérisent ces installations.


 


 

 

 

En général, les acteurs de ce type de projet se veulent rassurants : "pas d'odeurs, pas de bruits, pas de risques, pas de dangers"...


 

NE SOYONS PAS NAÏFS !


 

 

OUI



...à un système à échelle humaine qui respecte l'environnement, l'agriculture et les agriculteurs.



 

NON


...à un système industriel dont l'unique objectif est le profit.


 


 

 

Rares sont les porteurs de projet qui réfléchissent intelligemment....face aux risques et aux dangers.


Il faut les chercher...


ILS EXISTENT!!


La preuve : à lire ICI

 


lien permanent